Les fondements idéologiques de l’anthropologie moderne

Les fondements idéologiques de l’anthropologie moderne du Dr Hamza Benaïssa. Ce livre réunit huit études, et continue de la sorte, l’examen des idées justificatrices et à la fois fondatrices de la modernité idéologique. Il vient compléter utilement toutes les autres études où l’auteur a déjà abordé les processus complexes, à la fois psychologiques, philosophiques, sociologiques et historiques, et qui ont abouti, en Occident, à substituer le mobile matériel au mobile spirituel en intronisant l’État marchand ou l’État raciste. Ces nouvelles études se proposent de démontrer les postulats philosophiques qui, selon la science officielle en Occident, justifient la désacralisation de l’existence et de sécularisation. Il s’agit là principalement, de la théorie évolutionniste, de la théorie psychanalytique et de la proposition philosophique selon laquelle « le signe linguistique est arbitraire ». Cette critique du stock d’idées justifiant la modernité idéologique, est enfin complétée par quelques aperçus liés à l’impact de ces idées, sur le discours des élites occidentalisées au sein de la société musulmane.
En savoir plus
21,00 €
Disponibilité : Epuisé

Biographie de l’auteur

Hamza Benaïssa est né en 1947 à Aït Daoud (Yatafen) dans la Wilaya de Tizi-ouzou. Il est docteur en Médecine et neurochirurgien de formation. Très tôt, il est attiré par le souci et la quête de la vérité des idées qu’il remarque chez son cousin et aîné Benaïssa Rachid. C’est ce dernier qui le pousse dès 1966 et pendant quatre à cinq ans à fréquenter le séminaire hebdomadaire initié par Malek Bennabi pour étudier le problème du recyclage historique de la société musulmane. Là, il apprendra l’importance de la rigueur dans la formulation des questions pour pouvoir y répondre correctement. Il sera amené ainsi à s’intéresser à la philosophie de l’histoire, à la sociologie, à la psychologie et au structuralisme. Mais dans les années 70, il prendra, peu à peu, conscience de la limite intrinsèque de ces sciences humaines et sociales dont les sujets autorisés pratiquent systématiquement l’exclusion méthodique de l’Esprit suite à leur sujétion idéologique au dualisme cartésien. De plus, ses réserves seront encore renforcées par l’échec de la société de consommation à équilibrer l’homme par « le progrès scientifique et technique ». En effet, la vision cartésienne du monde qui est le fondement du monde moderne, ne confère en dernière analyse d’autre finalité existentielle à l’homme que celle, zoologique, de la lutte pour la survie. À partir de 1974, il décide de lire l’œuvre de René Guénon. Cela lui ouvre la porte de la perspective traditionnelle, c’est-à-dire de la vision du monde n’excluant aucune donnée, mais qui pose le primat des valeurs spirituelles et transcendantes pour accéder à l’intelligence adéquate de l’homme, de sa situation dans l’univers et du sens ultime de son existence.

Les fondements idéologiques de l’anthropologie moderne du Dr Hamza Benaïssa. Ce livre réunit huit études, et continue de la sorte, l’examen des idées justificatrices et à la fois fondatrices de la modernité idéologique. Il vient compléter utilement toutes les autres études où l’auteur a déjà abordé les processus complexes, à la fois psychologiques, philosophiques, sociologiques et historiques, et qui ont abouti, en Occident, à substituer le mobile matériel au mobile spirituel en intronisant l’État marchand ou l’État raciste. Ces nouvelles études se proposent de démontrer les postulats philosophiques qui, selon la science officielle en Occident, justifient la désacralisation de l’existence et de sécularisation. Il s’agit là principalement, de la théorie évolutionniste, de la théorie psychanalytique et de la proposition philosophique selon laquelle « le signe linguistique est arbitraire ». Cette critique du stock d’idées justifiant la modernité idéologique, est enfin complétée par quelques aperçus liés à l’impact de ces idées, sur le discours des élites occidentalisées au sein de la société musulmane.

Auteur Hamza Benaïssa
ISBN 978-9961484609
Poids (g) 425
Dimensions du produit 23,3 x 15,2 x 2,7 cm
Maison d'édition Éditions elMaarifa
Nombre de pages 428

Avis clients

  • lectrice Le 13/04/2016
    lecture incontournable
    la préface n'est pas de Hamza Benaïssa mais de Rachid Benaïssa.
    voici l'avis que je vous ai adressé

    Excellent ouvrage, comme les autres écrits, il semblerait.
    L'auteur insiste sur les fléaux idéologiques à l'exemple des thèses évolutionnistes dont les critiques sont rares surtout dans le milieu universitaire.
    Pour ce qui est de la préface, on ne peut pas dire que Rachid Benaïssa ne mâche pas ses mots!
    Tout ce que l'on souhaite pour ces "élites occidentalisées dans les sociétés musulmanes", c'est qu'ils comprennent la nécessité urgente de changer de cap (surtout dans le milieu de l'enseignement , il faut revenir du copier-coller avec le décor "oriental", islamique,..) et qu'ils cessent de n'être que le reflet de l'Occidental comme l'écrit Guénon dans son ouvrage "la crise du monde moderne"
    conclusion: à lire, à s'en imprégner ....
  • lectrice Le 12/04/2016
    lecture incontournable
    Excellent ouvrage, comme les autres écrits, il semblerait.
    L'auteur insiste sur les fléaux idéologiques à l'exemple des thèses évolutionnistes dont les critiques sont rares surtout dans le milieu universitaire.
    Pour ce qui est de la préface, on ne peut pas dire que Hamza Benaïssa ne mâche pas ses mots!
    Tout ce que l'on souhaite pour ces "élites occidentalisées dans les sociétés musulmanes", c'est qu'ils comprennent la nécessité urgente de changer de cap (surtout dans le milieu de l'enseignement , il faut revenir du copier-coller avec le décor "oriental", islamique,..) et qu'ils cessent de n'être que le reflet de l'Occidental comme l'écrit Guénon dans son ouvrage "La crise du monde moderne"
    Conclusion: à lire, à s'en imprégner ....