L’opium de l’Humanité

Dans cette étude, l’auteur examine, dans la perspective traditionnelle, la chute d’intellectualité et les fondements philosophiques qui ont entériné, depuis six siècles en Occident, l’exclusion des valeurs spirituelles et l’intronisation de la raison discursive comme seule mesure du réel et de sa signification. Les dérives rationalistes, matérialistes et infra rationalistes qui ont résulté, sont analysées pour comprendre leur impact social et historique à travers l’avènement de l’État marchand ou de l’État ancestral.

En savoir plus Évaluer cet ouvrage
14,00 €
Disponibilité : En stock

Biographie de l’auteur

Hamza Benaïssa est né en 1947 à Aït Daoud (Yatafen) dans la Wilaya de Tizi-ouzou. Il est docteur en Médecine et neurochirurgien de formation. Très tôt, il est attiré par le souci et la quête de la vérité des idées qu’il remarque chez son cousin et aîné Benaïssa Rachid. C’est ce dernier qui le pousse dès 1966 et pendant quatre à cinq ans à fréquenter le séminaire hebdomadaire initié par Malek Bennabi pour étudier le problème du recyclage historique de la société musulmane. Là, il apprendra l’importance de la rigueur dans la formulation des questions pour pouvoir y répondre correctement. Il sera amené ainsi à s’intéresser à la philosophie de l’histoire, à la sociologie, à la psychologie et au structuralisme. Mais dans les années 70, il prendra, peu à peu, conscience de la limite intrinsèque de ces sciences humaines et sociales dont les sujets autorisés pratiquent systématiquement l’exclusion méthodique de l’Esprit suite à leur sujétion idéologique au dualisme cartésien. De plus, ses réserves seront encore renforcées par l’échec de la société de consommation à équilibrer l’homme par « le progrès scientifique et technique ». En effet, la vision cartésienne du monde qui est le fondement du monde moderne, ne confère en dernière analyse d’autre finalité existentielle à l’homme que celle, zoologique, de la lutte pour la survie. À partir de 1974, il décide de lire l’œuvre de René Guénon. Cela lui ouvre la porte de la perspective traditionnelle, c’est-à-dire de la vision du monde n’excluant aucune donnée, mais qui pose le primat des valeurs spirituelles et transcendantes pour accéder à l’intelligence adéquate de l’homme, de sa situation dans l’univers et du sens ultime de son existence.

Dans cette étude, l’auteur examine, dans la perspective traditionnelle, la chute d’intellectualité et les fondements philosophiques qui ont entériné, depuis six siècles en Occident, l’exclusion des valeurs spirituelles et l’intronisation de la raison discursive comme seule mesure du réel et de sa signification. Les dérives rationalistes, matérialistes et infra rationalistes qui ont résulté, sont analysées pour comprendre leur impact social et historique à travers l’avènement de l’État marchand ou de l’État ancestral.

Avec le premier, le travail cesse d’être un moyen d’émancipation pour devenir un instrument de la condamnation de l’homme. Avec le second, la hiérarchie des valeurs spirituelles va se dégrader en racisme biologique et naturaliste. L’accent est également mis sur la jonction entre déviation intellectuelle spécifiquement occidentale et le judaïsme dévié, pour que le modèle occidental moderne avec ses variantes libérales socialistes et ancestrale diffuse à l’échelle du genre humain.

Auteur Hamza Benaïssa
ISBN 9789947700730
Poids (g) 215
Dimensions du produit 23.5 * 15.5 * 0.8
Maison d'édition Éditions elMaarifa
Nombre de pages 152