Dr Gernez : La prévention active des cancers

La théorie des cellules souches du Dr. André Gernez permettait d’expliquer et donc de prévenir la plupart des maladies dégénératives, outre le cancer, la plupart des maladies neurologiques. De nouvelles et fortes confirmations viennent d’être rendues publiques. Si le silence continue d’être maintenu, c’est aux citoyens d’exiger de trancher ce débat de santé publique fondamental.
En savoir plus Évaluer cet ouvrage
3,00 €
Disponibilité : En stock

Biographie de l’auteur

Né en 1923, brillant élève, bachelier à quinze ans, il sera en 1944, à 21 ans, le plus jeune médecin de France. Après un engagement volontaire au service militaire, il devient attaché au prestigieux institut français du cancer, la Fondation Curie, à Paris. L’idée pastorienne domine alors la médecine, de sorte que la cancérisation est considérée comme le résultat d’une agression, présupposée virale, qui finit par déborder la défense immunitaire de l’organisme.

Titre complet : Pour une politique publique de prévention active des cancers, les propositions du Docteur André Gernez.

Nouvelle édition d’octobre 2012.

Auteurs : Jean-Claude Meuriot et Jacques Lacaze

Éditions de la Nouvelle Renaissance

51 pages

Disponible en texte intégral sur le site www.gernez.asso.fr

La théorie des cellules souches du Dr. André Gernez permettait d’expliquer et donc de prévenir la plupart des maladies dégénératives, outre le cancer, la plupart des maladies neurologiques. De nouvelles et fortes confirmations viennent d’être rendues publiques. Si le silence continue d’être maintenu, c’est aux citoyens d’exiger de trancher ce débat de santé publique fondamental.

Cette brochure a la modeste ambition de présenter succintement les propositions du Docteur André Gernez en matière de prévention des cancers, dans leur champ naturel, celui de la santé publique et donc de permettre à chacun de nous, de s’emparer de ces propositions et de les faire connaître.

Auteur André Gernez
Poids (g) 100
Maison d'édition Editions de la Nouvelle Renaissance
Nombre de pages 51