Politique

Le Mythomane - La face cachée d'Alain Soral

Le Mythomane - La face cachée d'Alain Soral


16 € 15,20 €

Préface de Paul-Éric Blanrue (12 pages !) et postface de Pierre Dortiguier !


 L'achat de ce livre vous donne droit au livre Naboscopie (112 pages) au format numérique paru le 10 novembre 2015.


Voici enfin le livre choc tant attendu, qui se donne pour objectif de présenter Alain Soral dans toute sa nudité, non pas la nudité vulgaire d'un selfie comme il les affectionne tant, n'étant guère gêné à les publier, trahissant en quelque sorte un culte païen voué à la plastique d'un corps vieillissant, mais à travers la description méthodique de ses traits de caractère, de sa personnalité profonde, de son enfance brisée, son passé tumultueux, ses frasques de jeunesse, ses errances idéologiques et politiques, ses retournements imprévisibles ; bref, un portrait brossé avec une fidélité déconcertante mais sans concession d'aucune sorte. Beaucoup ont attendu ce livre qui donne un éclairage inédit, venant de l'intérier de la matrice même, avec en perspective tous les plans, qu'ils s'agisse de ceux inondés de lumière ou des ombres qui accentuent le rendu de l'image.

La faillite du monde moderne

La Faillite du Monde Moderne


20 € 18,00 €

Cet ouvrage de 360 pages se fixe comme objectif d’expliquer le pourquoi du chaos, ses origines ainsi que les plans des élites oligarchiques maçonniques. René Guénon a très vite constaté les dérives des pseudo Lumières en les dénonçant dans son livre La crise du monde moderne ; il est temps d’en faire le constat, celui d’une faillite. Rien n’est laissé au hasard, ce dernier étant selon L. Bloy, la Providence des imbéciles. Le livre est construit en 12 chapitres plus un avant-propos, une conclusion et des annexes. Il traitera aussi bien de la crise, de l’argent, de la F.’. M.’., de Big Pharma, de subversion, des médias, de politiques corrompus, ésotérisme, spiritualité…, bref, du paradigme moderne. C’est une image fidèle du monde actuel. Le but d’une synthèse est de sortir de la simple analyse et de prendre de la hauteur, en essayant d’en saisir et de dégager le schéma global. C’est chose faite.