L'Afrique libre ou la mort

L'Histoire se souviendra que l'année 2017 fut celle d'un début de contestation sans précédent depuis la période des indépendances dans les pays d'Afrique de la zone Franc. Le motif de ces mobilisations ? La dénonciation de la Françafrique, terme générique servant à définir le néocolonialisme effectué par l'oligarchie française qui prévaut encore en Afrique au 21e siècle. Ce dernier se matérialisant par les bases militaires françaises présentes sur la terre Mère, l'utilisation du Franc CFA qui appauvrit le continent africain, enrichit les tenants du système néo-libéral hexagonal, et surtout, la collaboration des réseaux occultes de l’Élysée avec les pires sanguinaires autocrates du continent Africain, ces derniers étant bien souvent "placés" à la tête de ces états par l'entremise du prétendu pays des "droits de l'Homme".

En savoir plus Évaluer cet ouvrage
15,00 €
Disponibilité : En stock
Disponible dans votre librairie.
Pour trouver la librairie la plus proche cliquez ici.

Biographie de l’auteur

Figure de proue du panafricanisme au XXIe siècle, qualifié par les médias d'icône du radicalisme Noir dans la sphère francophone, Kemi Seba est le président de  l'ONG Urgences Panafricanistes, et l’initiateur du Front Anti CFA (Front Anti-Colonialiste français en Afrique). Chroniqueur politique au sein de nombreuses TV et radios africaines, essayiste, il est le fondateur de la Tribu KA. Formé de 2011 à 2015 en philosophie politique en tant qu'auditeur libre par le savant gabonais Grégoire Biyogo, Kemi Seba est l'un des conférenciers les plus prisés des universités africaines francophones.

Élu personnalité politique africaine de l'année 2017 par la chaine Africanews, lauréat de la MJA intellect 2017, il décide en janvier 2018 de refuser le prix americain MIPAD (Most Influential People of African Descent) justifiant son choix par le fait de rappeler qu'on ne peut plus continuer à décerner des prix à des résistants africains pour une guerre qui est loin d'être terminée. Basé à Cotonou, il sillonne le continent africain et le monde afro-diasporique.
Produits connexes

L'Histoire se souviendra que l'année 2017 fut celle d'un début de contestation sans précédent depuis la période des indépendances dans les pays d'Afrique de la zone Franc. Le motif de ces mobilisations ? La dénonciation de la Françafrique, terme générique servant à définir le néocolonialisme effectué par l'oligarchie française qui prévaut encore en Afrique au 21e siècle. Ce dernier se matérialisant par les bases militaires françaises présentes sur la terre Mère, l'utilisation du Franc CFA qui appauvrit le continent africain, enrichit les tenants du système néo-libéral hexagonal, et surtout, la collaboration des réseaux occultes de l’Élysée avec les pires sanguinaires autocrates du continent Africain, ces derniers étant bien souvent "placés" à la tête de ces états par l'entremise du prétendu pays des "droits de l'Homme".

À l'initiative de ces manifestations continentales, un homme qui clive : Kemi Seba. Pour une bonne partie de la jeunesse africaine et caribéenne, il est un héros qui a remis de manière médiatique la question de la souveraineté des peuples afros au centre des débats en ce nouveau millénaire. Pour l'intelligentsia africaine (bien souvent formatée idéologiquement par l'Occident), c'est un populiste, un dangereux démagogue qui pousse la jeunesse à l'anarchie, à la haine anti Occident et à la rébellion contre ses élites endogènes. Enfin, pour les autorités françaises, il est actuellement, la plus grosse menace du courant qualifié de souverainiste africain.

Pourquoi ce combat, et jusqu'où ira cette nouvelle génération africaine désabusée et hostile à l'Occident ? Dans ce récit épique écrit dans des conditions périlleuses, Kemi Seba inscrit la lutte contemporaine pour la souveraineté africaine dans les pages de l'Histoire. Une histoire tumultueuse ou géopolitique et résistance locale s'entremêlent pour ne plus être que les deux facettes d'une même pièce face à l'hydre néolibérale.

Auteur Kemi Seba
ISBN 9782356827104
Poids (g) 265
Dimensions du produit 210 * 148 * 17 mm
Maison d'édition New African Cultures Éditions
Année d'édition 2018
Nombre de pages 192