Pierre Dortiguier

pierre-dortiguier.png

Pierre Michel Dortiguier est né le 24 mai 1941 à Toulouse. Il a obtenu ses titres d’enseignement à l’ancienne Sorbonne et étudié la philosophie austro-allemande antipositiviste de Christian Ehrenfels aux archives de Graz, et à Vienne. Il s’est opposé inflexiblement à la décadence provoquée par la révolution libertaire de 1968 dans la culture française. En réaction à ce séisme dévastateur, il publia, avec l’assentiment du général de Gaulle, qui lui apprit que son propre père avait été professeur aussi de philosophie, des morceaux choisis ; rédigea des articles dans la Revue des deux Mondes et aux éditions l’âge d’homme. Il est depuis dix ans consultant à radio Téhéran. Son présent livre est une apologie de Wagner et de Schopenhauer, et comme ce dernier une ligne de résistance acharnée sur un front allant de Platon à Kant, comprenant Voltaire, brandissant le drapeau de la régénérescence nécessaire à la survie. Il voit en Nietzsche un égaré dans ce combat, dont la réputation est surfaite, un arbre qui cache la forêt allemande de la philosophie. Il a un site antipositiviste : www.dortiguier.fr