Lotfi Hadjiat

Hadjiat-Lotfi.jpg

Après l’édition de sa thèse de philosophie, Lotfi Hadjiat a publié un essai préfacé par Roland Dumas intitulé Le bon grain tua l'ivraie. Il a ensuite donné plusieurs entretiens à la radio et télévision. Il écrit depuis des éditoriaux et des articles sur différents sites, livrant ses réflexions sur les sujets les plus sensibles et les maux de notre temps.

Et le bon grain tua l'ivraie


14,00 €

Peut-on envisager une humanité au-delà de Sapiens ? Cela relève sans doute d'une alchimie intellectuelle au péril de la philosophie et de la poésie. Mais c'est surtout une interrogation implacable des présupposés qui fondent les idéologies bien établies de notre époque. Il ne s'agit plus ici d'expier Sapiens, de le sauver, mais d'y déceler sa vanité, sa perte, son terme, et d'entrevoir la vie sans lui.

Les ennemis de l'Humanité - 2e édition


19,00 €

2e édition, revue et corrigée avec préface de l'auteur. En attendant la suite : "Le crépuscule de l'ennemi" !


En tuant son frère Abel, Caïn fut le premier meurtrier de l’humanité, mais aussi le premier ennemi de l’humanité. Quelle fut sa descendance, son influence sur les générations successives jusqu’à aujourd’hui ? Telles sont les questions auxquelles tente de répondre ce livre. Cette nouvelle étude sur l’identité de Caïn et de sa lignée éclaire d’un jour nouveau le personnage biblique nommé Israël, élucidant l’épineuse question juive, l’obscure franc-maçonnerie et la dérive scientiste moderne.

Le crépuscule de l'ennemi


21,00 €

Livre en prévente - Parution le 30 septembre 2017 (léger retard sur la date prévue).


On peut voir dans cet ouvrage la suite du précédent livre de l’auteur, Les ennemis de l’humanité. En effet, plusieurs points sont complétés ou développés, en particulier, le personnage de Hénoch, d’Abel et de Caïn. L’auteur nous emmène en particulier sur les traces de la première civilisation caïnite, Sumer et Babylone, où fut utilisée la première monnaie, le shekel ! Oui, la monnaie israélienne actuelle… Mais on peut lire aussi dans ce livre, une chronique amère mais lucide des derniers moments avant l’effondrement qui s’annonce, la chute du modèle suméro-babylonien, comme prévue dans les Écritures. Une chronique de la Dernière Heure...