Ginette Hess-Skandrani

Ginette-Skandrani-300.jpg

Ginette Hess-Skandrani ou Ginette Skandrani, née en 1938 en Alsace d'une mère anarchiste alsacienne et d'un père communiste, est une militante politique française. Elle a, très jeune, soutenu la lutte algérienne pour la décolonisation en tant que porteuse de valise du FLN, elle sera également pro-kanak, pro-palestinienne et antisioniste redoutable ; elle a été de toutes les luttes anti-colonialistes. Elle fut un des membres fondateurs du parti des Verts, dont elle n’a pas été exclue mais dont l’adhésion n’a pas été renouvelée à cause de ses engagements antisionistes. Elle est actuellement présidente des associations La Pierre et l'Olivier ainsi que Entre la Plume et l’Enclume. Elle a été également une ardente défenseur de la liberté d’expression. Elle fut victime de menaces de mort nombreuses et d’agressions violentes de la part des milices communautaristes sionistes. 

Ginette la rebelle


14 € 14,00 €

Ginette Hess-Skandrani est une militante politique anticolonialiste et écologiste de la première heure (membre fondatrice des Verts) ; elle présente ici son autobiographie. Une chose ressort immédiatement à la lecture de ce livre, la cohérence d’une personne qui n’a pas changé tout au long d’une vie de lutte et de combat pour les opprimés. Ginette Hess-Skandrani fut très tôt une vraie militante et a pris des risques importants puis-qu’elle a été porteuse de valises du FLN. Elle fut très tôt un soutien actif aux Kanaks et à leur lutte d’indépendance.