L’activiste africain Kemi Seba vient d’être refoulé à la frontière togolaise par les autorités locales. Cela démontre encore une fois que les dirigeants africains sont au service des capitales européennes et plus spécifiquement du système criminel de la Françafrique. Ils ne sont pas là pour améliorer le sort des peuples africains mais pour que perdure le système maçonnique du pillage de l’Afrique. Toutes ces gesticulations pathétiques sont la preuve que le système panique et qu’il vit ses dernières heures…