Mon Dieu qu’il est laid le nègre de maison ! Cette ITW ne montre que plus clairement que le livre de K. Seba est salvateur et essentiel. Cela me rappelle cette phrase si juste : « Il y a une chose pire encore que l’infamie des chaînes, c’est de ne plus en sentir le poids. »

Lien de l’émission : http://www.telesud.com/emission/des-mots-et-debats/